Affordable Access

Complications maternelles des césariennes avant 32 semaines d’aménorrhée : étude rétrospective observationnelle

Authors
  • Grondin-Depraetre, Ludivine
Publication Date
Jan 01, 2018
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Introduction : L’amélioration du pronostic néonatal s’est accompagnée d’une augmentation du nombre de césariennes en contexte de prématurité. Nous disposons de peu de données sur l’impact des césariennes avant 32 semaines d’aménorrhée sur la morbidité maternelle. L’objectif principal était d'évaluer la morbidité maternelle per-partum des césariennes avant 32 semaines d’aménorrhée. Les objectifs secondaires étaient d'évaluer la morbidité maternelle en post-partum immédiat et d'identifier les facteurs associés à un risque accru de morbidité maternelle. Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique réalisée dans une maternité de type III incluant les césariennes réalisées avant 32 semaines d’aménorrhée. Le critère de jugement principal était la morbidité maternelle per-partum définie à l’aide d’un critère composite regroupant l'hémorragie du post-partum, la transfusion sanguine, l'anesthésie générale, les plaies per-opératoires et le décès maternel. L’objectif secondaire était la morbidité maternelle post-partum définie à l’aide d’un critère composite incluant l’hospitalisation supérieure à 7 jours, la survenue de complications infectieuses, digestives ou de paroi ou d’une maladie thrombo-embolique veineuse. Résultats : Deux-cent-onze patientes ont été incluses entre janvier 2014 et mai 2016. Il y avait une morbidité maternelle per-partum dans 21,3% des cas et une morbidité en postpartum dans 20,4% des cas. Les facteurs associés à la morbidité per-partum étaient la présence d’un placenta bas inséré (OR = 4,40 [1,01-19,09]) et l'indication non foetale des césariennes (OR= 2,10 [1,01-4,42]). Les facteurs associés à la morbidité post-partum étaient la gémellité (OR= 2,90 [1,12-7,54]), l'anesthésie générale (OR = 4,19 [1,68-10,49]) et la présentation foetale non céphalique (OR= 2,70 [1,23-5,93]). Conclusion : La morbidité maternelle des césariennes avant 32 semaines d’aménorrhée était supérieure à 20%. Cette étude permet de confirmer la surmorbidité maternelle associée aux césariennes réalisées avant 32 semaines d’aménorrhée en comparaison à la morbidité décrite à terme.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times