Affordable Access

Comorbidities and intake of cardiovascular medications are the best predictors of mortality in patients with obesity-associated hypoventilation treated with long-term non-invasive ventilation / "Les comorbidités et traitements à visée cardiovasculaire sont les principaux facteurs prédictifs de mortalité chez les obèses hypercapniques traités à long terme par ventilation non invasive"

Authors
  • BUREL, Benoît
  • PEPIN, Jean-Louis
Publication Date
Jan 01, 2012
Source
OpenGrey Repository
Keywords
Language
French
License
Unknown

Abstract

Rationnel : Les études observationnelles suggèrent que la morbi-mortalité cardiovasculaire est augmentée chez les patients obèses atteints d insuffisance respiratoire chronique. La ventilation non-invasive nocturne (VNI) au long cours améliore la survie de ces patients hypercapniques. Cependant les facteurs prédictifs de mortalité de ces patients traités par VNI ne sont pas complètement identifiés. Méthodes: Analyse rétrospective d une cohorte de patients obèses hypercapniques appareillés par VNI. Résultats :107 patients étaient inclus dans l étude. La VNI était mis en place durant une phase d insuffisance respiratoire aiguë pour 36% des patients. Les probabilités de survie à 1, 2 et 3 ans étaient respectivement de 99%, 94% et 89%. Il existait une grande proportion de patients avec des facteurs de risque cardiovasculaires. Les facteurs prédictifs de mortalité étaient l âge, la valeur du VEMS, le sexe masculin, une BPCO associée, l initiation du traitement lors d une décompensation respiratoire aigüe et une combinaison de traitement à visée cardiovasculaire . L index de masse corporelle (> 39.4 kg.m2) était un facteur de meilleur pronostic après 24 mois de suivi. En analyse multivariée, seule une combinaison de traitement à visée cardiovasculaire1 était associée à la mortalité. Le genre féminin était un facteur de meilleur pronostic. Conclusion : Cette étude montre que les comorbidités cardiovasculaires sont les principaux facteurs prédictifs de mortalité chez les patients obèses hypercapniques traités par VNI. Cela souligne que le traitement par VNI nocturne doit être associé chez ces patients à d autres modalités de traitement pour réduire le risque cardiovasculaire. / Background: The higher mortality rate in patients with obesity-associated hypoventilation is a strong rationale for long term non-invasive ventilation (NIV). The impact of co-morbidities, their medications and NIV compliance on survival of these patients remain largely unexplored. Methods: Observational cohort of hypercapnic obese initiated on NIV between March 2003 and July 2008. Anthropometric measurements, pulmonary function tests, blood gazes, nocturnal SpO2 indices, co-morbidities, medications, conditions of NIV initiation and NIV compliance from built-in counters of devices were used as covariates. Results: One hundred and seven patients (56% women) in whom NIV was initiated in acute conditions in 36% were followed during 43+-14 months. The 1-, 2-, 3-years survival rates were 99%, 94%, and 89% respectively. In univariate analysis, death was associated with older age, low FEV1, male gender, BMI*Time, concomitant COPD, initiation of NIV in acute condition, use of inhaled corticosteroids, ß-blockers, non-thiazide diuretics, angiotensin-converting-enzyme inhibitors and combination of cardiovascular drugs (one diuretic and at least one other cardiovascular agent). In multivariate analysis, combination of cardiovascular agents was the only factor independently associated with higher risk of death. Female gender was associated with lower risk of death. Conclusion: Cardiovascular comorbidities represent the main factor predicting mortality in NIV-treated hypercapnic obese. In this population, NIV should be used among a combination of treatment modalities allowing a reduction in cardiovascular risk. / GRENOBLE1-BU Médecine pharm. (385162101) / Sudoc / Sudoc / France / FR

Report this publication

Statistics

Seen <100 times