Affordable Access

Comment bien évaluer la fuite faciale de masques respiratoires. Méthodes normatives, artificielles ou méthodes de terrain ?

Authors
  • Rousseau, R.
  • LOTTI, J.M.
  • Ouvrai, A.
  • HUBERT-PELLE, G.
  • SILVENTE, E.
Publication Date
Jan 01, 2007
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L'évolution des exigences de sécurité applicables aux appareils de protection respiratoire (APR) tend vers une définition de protocoles normatifs représentatifs des situations de travail. Dans ce contexte, cette note vise à expliquer les écarts constatés entre les performances de masques respiratoires mesurées sur le terrain et celles obtenues en laboratoire à l'aide d'une machine respiratoire. Des limites d'utilisation de cette machine sous sa forme actuelle ont été établies. Par ailleurs, le principe de détection d'aérosols choisi pour les essais s'est avéré prépondérant sur l'évaluation des performances des masques respiratoires. De plus, le durcissement des conditions de débits respiratoires et la prise en compte de la variable " gestes professionnels " sont des pistes de progrès pour les essais normatifs qui se dégagent des tests de laboratoire et de terrain. La méthode de quantification de la fuite faciale par comptage de particules (CNC) s'est révélée ainsi appropriée pour inter-comparer mesures d'ajustage de terrain et évaluations en laboratoire.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times