Affordable Access

Caractérisation et étude du potentiel de valorisation des polyphénols de miels monofloraux

Authors
  • Istasse, Thibaut
Publication Date
Jun 29, 2015
Source
ORBi
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Le miel est un produit sucré naturel produit principalement par Apis mellifera L. à partir du nectar de fleurs ou du miellat. Il est consommé par l’homme et utilisé comme agent sucrant depuis des temps anciens. Sa principale valorisation de nos jours reste le secteur alimentaire. A côté de son pouvoir sucrant, le miel possède pourtant d’autres propriétés intéressantes comme un pouvoir antibactérien avéré dans la littérature scientifique. Les origines de ce pouvoir antibactérien sont multiples car, bien que le miel soit très riche en sucres, il n’en constitue pas moins un produit très complexe pouvant contenir plus d’une centaine de substances différentes. Les facteurs généralement impliqués dans l’effet antibactérien du miel sont le peroxyde d’hydrogène, la forte concentration en sucres, le pH acide, des peptides antimicrobiens sécrétés par les abeilles et les polyphénols, des métabolites secondaires issus des végétaux visités par les abeilles. Parmi ces facteurs, les polyphénols présentent un certain intérêt car ils constituent un marché de plusieurs centaines de millions de dollars au niveau mondial et présentent des activités biologiques variées : antioxydants, antibactériens, antitumoraux, antifongiques, anti-inflammatoires, etc… Ce constat amène donc la question suivante : des polyphénols pourraient-ils être valorisés à partir du miel pour des applications à haute valeur ajoutée? Ce travail a, dès lors, pour objectif d’amener des pistes de réponse. Pour cela, une technique d’extraction des polyphénols du miel a été mise au point afin de rechercher ces molécules dans six échantillons de miels monofloraux différents à savoir des miels d’acacia, de châtaignier, d’eucalyptus, de thym, de tournesol et de carotte sauvage. Après extraction, les échantillons ont été analysés par chromatographie liquide à haute performance couplée à de la détection UV et à de la spectrométrie de masse. Plusieurs polyphénols ont été identifiés et quantifiés dans les miels. Si la technique d’extraction employée n’est pas recommandée au niveau industriel à ce stade des recherches, elle peut toutefois être utilisée à des fins analytiques. Un développement plus poussé de la méthode pourrait permettre de relier des miels à leurs sources florales.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times