Affordable Access

Publisher Website

Measuring the severity of child maltreatment

Authors
Journal
Child Abuse & Neglect
0145-2134
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
29
Issue
5
Identifiers
DOI: 10.1016/j.chiabu.2003.08.010
Keywords
  • Maltreatment Dimensions
  • Severity
  • Types
  • Predictive Validity
Disciplines
  • Geography
  • Psychology
  • Social Sciences

Abstract

Résumé Objectif: Le but était d’identifier les différentes définitions opérationnelles de gravité de la maltraitance, et d’étudier ensuite leur valeur prédictive. Méthode: Des enfants et les personnes qui les avaient primitivement en charge, participant à des études longitudinales en cours, ont été interrogés aux âges de 4 et 8 ans approximativement, pour déterminer leurs problèmes comportementaux, leur fonctionnement psychologique et leur développement. Quatre différentes définitions de gravité ont été identifiées et appliquées à 519 enfants pour lesquels des signalements de maltraitance avaient été effectués entre leur naissance et cet interrogatoire à l’âge de 8 ans. Une classification définissant les caractéristiques de maltraitance (Barnett, Manly, & Cicchetti, 1993) ont été appliquées aux rapports du Service de Protection infantile pour définir la gravité comme (a) Gravité maximale dans chacun des cinq types de maltraitance; (b) Gravité maximale d’ensemble de ces cinq types; (c) Gravité totale ou addition de la gravité maximale pour chacun des cinq types; et (d) Gravité moyenne d’ensemble ou gravité moyenne pour ces cinq types de maltraitance supposée, au cours de chacune de deux périodes: de la naissance à l’âge de 4 ans, et de l’âge de 4 à 8 ans. Résultats: Des analyses de régression contrôlant les facteurs socio-démographiques de la maltraitance précoce (de la naissance à 4 ans), du fonctionnement antérieur (4 ans) et du lieu ont montré que (a) les quatre définitions de gravité dans les signalements de maltraitance entre les âges de 4 et 8 ans présageaient des problèmes comportementaux à l’âge de 8 ans; (b) La gravité maximale par type et la gravité moyenne d’ensemble prédisaient un fonctionnement adaptatif à l’âge de 8 ans; et (c) seule la Gravité Maximale par Type était liée à la haine, à l’âge de 8 ans. Le suivi des analyses de régression montraient que seule la Gravité Maximale par Type, spécifiquement l’agression physique, expliquait l’évolution, plus que la survenue ou la non-survenue de la maltraitance. Conclusions: Les résultats suggèrent que des définitions de gravité de maltraitance qui maintiennent des graduations dans les types de maltraitance peuvent constituer l’approche optimale pour apprécier la gravité des expériences des enfants.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Measuring the severity of child maltreatment.

on Child abuse & neglect May 2005

Methodological challenges in measuring child maltr...

on Child Abuse & Neglect Jan 01, 2010

Measuring child maltreatment in the United Kingdom...

on Child abuse & neglect September 2005
More articles like this..