Affordable Access

Exploring perceptions of barriers, facilitators and motivators to physical activity among female bariatric patients

Authors
Publisher
McGill University
Publication Date
Keywords
  • Health Sciences - Education
Disciplines
  • Medicine
  • Psychology

Abstract

Les femmes canadiennes ont deux fois plus de chance de souffrir d'obésité morbide en comparaison aux hommes et elles constituent la majorité des patients devant subir une chirurgie bariatrique. L'activité physique (AP) est un des indices les plus important pour une gestion adéquate et long terme du poids et devrait être employée comme complément à la chirurgie bariatrique. Toutefois, les femmes n'augmentent souvent pas leur niveau d'AP suite à une chirurgie bariatrique. L'inaction physique parmi les femmes obèses est un phénomène mal compris. Douze femmes (âge moyen de 47±9 ans) qui ont subi une chirurgie bariatrique dans les deux dernières années ont été interviewées pour étudier leur perception à propos des obstacles et des facilitateurs de l'activité physique. Une analyse thématique a résulté dans le développement de trois thèmes : physique, psychosocial et structurel, s'informant et se renforçant mutuellement. Les femmes ont discuté du fait que les barrières physiques de l'activité physique sont le poids restreignant la mobilité, la réduction d'énergie et les effets secondaires de la chirurgie. Les participantes ont également parlé des obstacles psychosociaux suivants : l'insatisfaction au niveau corporel, le manque d'auto-efficacité, le manque de soutien social, le manque de motivation ainsi que la fragilité du bien-être psychologique. Les barrières structurelles comprenaient quant à elles un manque d'installation et d'équipement adapté pour les obèses, un manque de soutien au niveau de l'information et le climat nordique. Nos résultats aident les professionnels de la santé à comprendre quelques défis des femmes souffrant d'obésité morbide qui veulent un traitement de chirurgie bariatrique en adoptant et maintenant simultanément un style de vie physiquement actif. Des stratégies efficaces d'AP et de mise en place de programmes pour ce type spécifique de patients doivent toucher simultanément les trois thèmes clés d'obstacles compte tenu de leur interaction complexe et de leur impact sur le comportement de l'individu par rapport à l'AP. Mots clés : exercice, femme, problèmes de santé, obésité, perte de poids opération

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.