Affordable Access

Jacques Ferron et le pays incertain

Authors
Publisher
Les Publications Québec français
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Jacques Ferron et le pays incertain Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Yves Taschereau Québec français, n° 15, 1974, p. 21-22. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/56889ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 09:37 « Jacques Ferron et le pays incertain » JACQUES FERRON ET LE PAYS INCERTAIN JACQUES DUMOUCHEL • Vous dites avoir joué votre vie sur plusieurs cartes? J.F. —C'est la preuve que je suis un type mineur, n'est-ce pas? Si j'étais comme les vrais joueurs, comme Lévy-Beaulieu, je ne jouerais que sur-une carte... Moi, j'ai joué bien des cartes. Je me considère comme un écrivain mineur utile. J'ai trouvé des petites choses, je ne les ai pas exploitées; je me situe parmi les bons mineurs. • Parlons de politique pour commencer. C'est une des cartes, justement, sur lesquelles vous avez joué. J.F. — La politique, ça évolue. Surtout quand tu n'enga- ges que toi-même; parce que j'ai toujours été très indé- pendant et je n'ai fait de la politique qu'avec des fem- mes. Mais je me suis senti très libre pour évoluer avec la politique. L'histoire des Rose, s'il y a des erreurs tactiques, tu le dis sur le moment et tu te trouves isolé du coup. • Et vis-à-vis du P. Q. ? J.F.—J'ai toujours été très fi

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Jacques Ferron et les écrivains

on Voix et Images Jan 01, 1983

Le pays incertain

Jan 01, 2000

Julien BIGRAS et Jacques FERRON, Le désarroi

on Recherches sociographiques Jan 01, 1990
More articles like this..