Affordable Access

À la recherche du critère avec le Projet Vasari

Authors
Publisher
Les Éditions l'Interligne
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

À la recherche du critère avec le Projet Vasari Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Rachelle F. Lavergne Liaison, n° 116, 2002, p. 21. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/41243ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 10:25 « À la recherche du critère avec le Projet Vasari » A la recherche du critère avec le Projet Vasa Q u e dirait Giorgio Vasari, peintre et grand promoteur de l'art en Haute Renaissance italienne, de la situation des artistes franco-ontariennes et franco-ontariens d'aujourd'hui? Il leur offrirait peut-être, comme conseil le plus utile, de retourner aux critères du grand art qu'il a établis il y a si longtemps, critères qui demeurent des prémisses universelles pour le «vrai beau» de l'œuvre «authentique». Rachel le F. Lavergne Yves Larocque, nouveau directeur de BRAVO, et Jeanne Doucet, artiste membre, partagent cette vision. Peintres eux aussi, ils se sont arrêtés sur la situation des artistes franco-ontariennes et franco-ontariens, en particulier sur celles et ceux du Nord et du Centre, et sur le besoin d'œu- vrer vers une authenticité véritable. M. Larocque considère que des outils de professionnalisation manquent à nos artistes. Ainsi naît l

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.