Affordable Access

Publisher Website

Effets de magnetostriction dans les materiaux cubiques

Authors
Journal
Journal of Physics and Chemistry of Solids
0022-3697
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
27
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.1016/0022-3697(66)90047-3

Abstract

Résumé L'ètat physique d'un solide ferromagnétique est défini en chaque point par l'aimantation − M et les déplacements élastiques − u. Tenant compte des interactions entre effets élastiques et effets magnétiques, on obtient, en rendant minimale l'énergie du solide, deux systèmes couplés d'équations différentialles, l'un relatif à l'aimantation, l'autre aux déplacements élastiques. On donne une méthode générale de résolution de ces équations dans le cas simple de la paroi plane située dans un milieu infini ou dans une lame mince, et non soumise à des contraintes externes. Les calculs sont poussés jusqu'au bout pour les parois de Bloch et de Néel à 180°. L'effet de la magnétostriction apparaît plus important pour les parois dans un matériau massif que pour les parois dans une lame mince, en raison de la présence du champ démagnétisant de cette dernière. Enfin on discute brièvement de l'influence de l'orientation de la lame sur l'existence des parois.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.