Affordable Access

Remarques sur le théorème des états correspondants

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Remarques sur le théorème des états correspondants ANNALES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE TOULOUSE E. MATHIAS Remarques sur le théorème des états correspondants Annales de la faculté des sciences de Toulouse 1re série, tome 5, no 3 (1891), p. F 1-F 24. <http://www.numdam.org/item?id=AFST_1891_1_5_3_F1_0> © Université Paul Sabatier, 1891, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de la faculté des sciences de Toulouse » (http://picard.ups-tlse.fr/∼annales/), implique l’accord avec les conditions générales d’utili- sation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression sys- tématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fi- chier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ F.I REMARQUES SUR LE THÉORÈME DES ÉTATS CORRESPONDANTS, PAR M. E. MATHIAS, Qlaitre de Conférences à la Faculté des Sciences de Toulouse. Introduction. - Ce travail a pour objet de vérifier, par des résultats expérimentaux, la loi théorique des états correspondants due à van der Waals, et suivant laquelle toute relation physique entre le volume v, la pression p et la température absolue T d’un corps ne dépend que des rapports de ces variables aux valeurs ~, ~, 0 qu’elles ont respectivement au point critique. Ainsi, par exemple, la relation entre la densité de vapeur saturée ~ et la température absolue T est de la forme la fonction f étant. la même pour tous les corps, et A étant la densité cri- tique. Il en serait de même pour la densité du liquide et la pression de la vapeur saturée. M. van der Waals est arrivé à ce théorème cn faisait, dans l’équation caractéristique des fluides proposée, le changement de variables suivant : si, en mcme temps, on remplace dans l’équation (T) el 0 en fonction de a, b et Ia, on obtient la relation qui est purement numérique, commune à tous les cor

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.