Affordable Access

Publisher Website

Radiothérapie peropératoire du sein par Intrabeam : analyse prospective du contrôle locorégional et de la toxicité à 2 ans

Authors
Journal
Cancer/Radiothérapie
1278-3218
Publisher
Elsevier
Volume
18
Identifiers
DOI: 10.1016/j.canrad.2014.07.082
Disciplines
  • Design
  • Medicine

Abstract

Introduction La radiothérapie peropératoire du cancer du sein a démontré son non-infériorité par rapport à une irradiation de la totalité du sein dans l’étude TARGIT A. Nous présentons les résultats et les effets secondaires de cette modalité thérapeutique à 2ans. Patientes et Méthodes Entre mai 2011 et avril 2014, les patientes de plus de 55ans, d’indice de performance selon l’OMS de 0–1, atteintes d’un carcinome canalaire infiltrant moins de 3 cm, de grade Sarff, Bloom et Richardson (SBR 1 ou 2, exprimant des récepteurs hormonaux mais non Her2, ont bénéficié d’une radiothérapie peropératoire par le dispositif INTRABEAM de Carl Zeiss à une dose de 20 Gy à la surface de l’applicateur. Résultats Soixante-quinze patientes ont été incluses prospectivement. Il s’agissait de 100 % de tumeurs de stade T0-T1, pour 70 % de grade SBR1, 30 % SBR2, pour 54 % du sein gauche. Cinquante-cinq patientes ont reçu une irradiation partielle du sein et 20 patientes une irradiation de la totalité du sein en complément, étant donnés les résultats histologiques définitifs. Avec un suivi médian de 24 mois, il n’y avait aucune récidive locale ni à distance. En ce qui concerne la toxicité, 4 % des patientes ont eu une mastectomie (une pour infection du sein et deux pour résection insuffisante), 12 % un retard de cicatrisation, 38 % une induration du sein, 15 % des douleurs mammaires modérées et 5 % des séquelles esthétiques (fibrose ou atrophie mammaire) nécessitant une réintervention. Il y avait une différence significative de toxicité cutanée de grade III entre l’irradiation du sein par Intrabeam seule et l’irradiation du sein par Intrabeam et une radiothérapie externe (5,4 % contre 35 % ; p=0,002) Conclusion Avec un suivi médian de 2ans, l’irradiation peropératoire du sein par Intrabeam n’a pas entraîné de récidive locorégionale ni à distance. Cela avec une bonne tolérance et peu d’effets secondaires. Cependant, un recul plus long est nécessaire pour confirmer ces résultats.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.