Affordable Access

Publisher Website

Méconnus faute de mieux

Authors
Journal
Études littéraires
0014-214X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
36
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/011528ar
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Méconnus faute de mieux Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article François Ouellet Études littéraires, vol. 36, n° 3, 2005, p. 7-12. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/011528ar DOI: 10.7202/011528ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 13 February 2014 11:59 « Méconnus faute de mieux » Études Littéraires Volume 36 No 3 printemps 2005 MÉCONNUS FAUTE DE MIEUX François Ouellet L’intérêt des chercheurs pour les œuvres d’écrivains méconnus du XXe siècle n’a probablement jamais été aussi vif. Cet intérêt semble avoir pris forme vers la fin des années 1970, avant de devenir un phénomène éditorial dans les années 1980, où plusieurs écrivains méconnus profitaient d’une « revie littéraire ». Cette expression devait servir de titre à la rubrique dirigée par Paul Renard à partir de juin 1987 dans la revue Roman 20-501. Le premier article de la rubrique, rédigé par son responsable, porta sur la réédition des romans d’Emmanuel Bove. On ne pouvait mieux choisir pour témoigner de l’intérêt qu’il y avait à redécouvrir un écrivain : Bove, dont l’œuvre fut entièrement rééditée (réédition qui a entraîné la publication de nombreux inédits) avec un succès inespéré, allait devenir en quelque sorte le porte-drapeau de la cause d

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.