Affordable Access

Publisher Website

RODIS-LEWIS, Geneviève, Regards sur l’art

Authors
Journal
Laval théologique et philosophique
0023-9054
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
49
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/400810ar
Disciplines
  • Political Science
  • Religious Science

Abstract

RODIS-LEWIS, Geneviève, Regards sur l’art Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Lionel Ponton Laval théologique et philosophique, vol. 49, n° 3, 1993, p. 589-591. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/400810ar DOI: 10.7202/400810ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 10:02 Ouvrage recensé : RODIS-LEWIS, Geneviève, Regards sur l’art COMPTES RENDUS entre la pensée de Marx et le marxisme totali- taire, c'est bien Lénine. Cela m'amène à ma seconde critique, qui porte sur le traitement trop limité qui est accordé à la question du totalitarisme. L'auteur en retient la définition (discutable) d'Hannah Arendt (p. 224), pour dire que le naturalisme de Marx préfigure le monde totalitaire d'Oceania en tant qu'agrégat d'« individus vivants » privés de sens commun. En cela, il a raison, et il montre contre Henry qu'il y a bel et bien compatibilité entre pensée marxienne et totalitarisme. Mais il y a plus qu'une simple question de compatibilité, dans laquelle un commentateur tel Michel Henry pourrait ne voir qu'une construction abstraite de l'esprit, insuffisante pour rendre compte d'une expérience historique soumise par ail- leurs à diverses déterminations. À partir du mome

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.