Affordable Access

Publisher Website

Une réflexion silencieuse (Travaux de Michelle Héon)

Authors
Journal
Protée
0300-3523
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
28
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/030593ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Une réflexion silencieuse (Travaux de Michelle Héon) Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Michel Groleau Protée, vol. 28, n° 2, 2000, p. 47-55. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/030593ar DOI: 10.7202/030593ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 10:20 « Une réflexion silencieuse (Travaux de Michelle Héon) » 47 Michelle Héon s’est intéressée aux environnements et à la topologie dès le tout début de sa carrière et plus particulièrement, depuis de nombreuses années déjà, à l’archétype de la barque. Ses dernières réalisations portent sur l’interaction entre ses objets et le lieu naturel où l’on retrouve ces archétypes, dont le rivage de la mer, du lac ou de la rivière. Elle a donc mis en scène des installations environnementales où ses barques vieillissent et se dégradent avec le temps. Elle revisite régulièrement ces lieux et prend des photographies de la décomposition de l’objet éphémère. L’installation de grandes barques réalisées à Brouage en France fut le début de toute une réflexion silencieuse sur le temps et ses effets pervers, mais combien riches et merveilleux, sur l’objet. Héon reconstruit des lieux imaginaires dans de grands espaces désaffectés où l’eau ag

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.