Affordable Access

Publisher Website

Hépatite virale B et Grossesse

Authors
Journal
Gastroentérologie Clinique et Biologique
0399-8320
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
32
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-8320(08)73260-3
Keywords
  • Hépatite Virale B
  • Grossesse
  • Transmission Mere-Enfant
  • Hepatitis B
  • Pregnancy
  • Vertical Transmission
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé Chez la femme enceinte, l’infection par le virus de l’hépatite B (VHB) est dominée par le risque de transmission mère-enfant (transmission verticale). Le nouveau-né contaminé va rester le plus souvent porteur chronique. Cette transmission mère enfant peut être évitée grâce à la sérovaccination du nouveau-né. La recherche de l’antigène HBs (AgHBs) doit être effectuée chez toutes les femmes enceintes et, en France, ce dépistage est obligatoire lors de l’examen du 6 e mois. Tous les nouveaunés de mères porteuses de l’AgHBs doivent bénéficier d’une sérovaccination contre le virus de l’hépatite B. La première injection de vaccin et une injection de gammaglobulines anti-HBs (100 ou 200 UI) sont effectuées dès les premières heures de vie, par voie intramusculaire, dans deux sites différents. La vaccination est ensuite poursuivie selon le protocole recommandé. Bien que la sérovaccination du nouveau-né soit très efficace pour prévenir le portage chronique chez l’enfant (efficacité >90 %), des enfants peuvent être contaminés en particulier lorsque la charge virale est très élevée durant la grossesse. Chez ces femmes ayant une charge virale très élevée, la place d’un traitement par lamivudine en fin de grossesse dans le but de diminuer la charge virale et le risque de portage chronique chez l’enfant n’est pas encore clairement définie. L’efficacité de la sérovaccination doit être contrôlée chez tous les enfants par un examen sérologique (AgHBs et anticorps anti-HBs) effectué à distance de la dernière injection vaccinale. Les enfants porteurs de l’AgHBs doivent être examinés par un pédiatre ayant l’expérience de cette pathologie. La mise en évidence de la positivité de l’AgHBs chez une femme au cours de sa grossesse justifie un avis spécialisé et une enquête sérologique (AgHBs, anticorps anti-HBc, anticorps anti-HBs) systématique dans l’entourage familial.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Hépatite C et grossesse

on La Revue de Médecine Interne Jan 01, 2002

L'hépatite virale B, encore et toujours d'actualit...

on Archives de Pédiatrie Jan 01, 2006

Cryoglobulinémie mixte et hépatite virale C

on La Revue de Médecine Interne Jan 01, 1992

Périartérite noueuse et hépatite virale C

on La Revue de Médecine Interne Jan 01, 1991
More articles like this..