Affordable Access

Publisher Website

Les origines juives à la lumière de l’histoire profane : Origines Judaicae de John Toland (1709)

Authors
Journal
XVII-XVIII Bulletin de la société d études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles
0291-3798
Publisher
PERSEE Program
Publication Date
Volume
64
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.3406/xvii.2007.2342
Disciplines
  • Geography

Abstract

Origines Judaicae propose une réinterprétation de l’épisode fondateur de la sortie d’Égypte à la lumière du récit qu’en donne le géographe grec Strabon, et non plus en suivant le livre de l’Exode. Prenant le contrepied des thèses de Pierre-Daniel Huet (Demonstratio Evangelica, 1679), Toland voit en Moïse un fondateur d’État, dont la religion aurait été une forme de panthéisme. La prétention de l’Irlandais à faire véritablement oeuvre d’historien ne peut toutefois être prise au sérieux. Le statut de source fiable accordé à la Géographie de Strabon relève d’un parti pris méthodologique que rien ne justifie, et Toland n’est pas moins infidèle que Huet à la méthode critique : l’un comme l’autre confèrent une autorité injustifiée à certaines sources au détriment d’autres.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.