Affordable Access

Publisher Website

Épithètes cultuelles et interprétation philosophique. À propos d'Aphrodite Ourania et Pandemos à Athènes

Authors
Journal
L antiquité classique
0770-2817
Publisher
PERSEE Program
Publication Date
Volume
57
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.3406/antiq.1988.2232
Disciplines
  • Religious Science

Abstract

Aphrodite est considérée tantôt comme fille de Zeus et de Dionè, tantôt comme enfant du seul Ouranos. Partant de ces traditions mythiques divergentes, Platon place dans le discours d'un des protagonistes du Banquet une réflexion moralisante sur la dualité de la déesse : Ourania est la divinité céleste, tandis que Pandemos relève d'une conception vulgaire de l'amour. Cette démonstration théorique, à la postérité considérable, ne résiste ni à l'examen des cultes effectifs de la déesse à Athènes ni à l'étude des témoignages parallèles, comme celui de Xénophon.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.