Affordable Access

Le p-pliage de papier

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics
  • Physics

Abstract

Le p-pliage de papier ANNALES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE TOULOUSE DÉSIRÉ RAZAFY ANDRIAMAMPIANINA Le p-pliage de papier Annales de la faculté des sciences de Toulouse 5e série, tome 10, no 3 (1989), p. 401-414. <http://www.numdam.org/item?id=AFST_1989_5_10_3_401_0> © Université Paul Sabatier, 1989, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de la faculté des sciences de Toulouse » (http://picard.ups-tlse.fr/∼annales/), implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression systématique est constitu- tive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ - 401 - Le p-pliage de papier DÉSIRÉ RAZAFY ANDRIAMAMPIANINA(1) Annales Faculté des Sciences de Toulouse Vol. X, n°1, 1989 RÉSUMÉ. - Soit p un entier > 2. Le p-pliage est un procédé mécanique qui engendre des suites infinies sur un alphabet fini A, appelées suites de p-pliage. Dans cet article, nous généralisons les propriétés déjà connues pour p = 2. . Nous décrivons aussi la relation entre les suites de p-pliage et d’autres suites arithmétiques. ABSTRACT. - Let p be an integer > 2. The p-paperfolding is a mechanical procédure which générâtes infinité p-paperfolding séquences on a finite set of symbols A. In this paper we generalize the properties previously known for p = 2. We also. describe the connection between the p-paperfolding séquences and other arithmetic sequences. I. Introduction Soit p un entier > 2. Le p-pliage de papier est un procédé mécanique qui engendre des suites infinies sur un alphabet fini A ; ces suites sont appelées suites de p-pliage. Commençons par décrire le 3-pliage, le 2-pliage ayant été étudié dans plusieurs papiers, notamment dans [11], [16], [17]. Soit Fi l’état initial de la feuille de papier

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.