Affordable Access

Publisher Website

Staphylocoques résistants à la méticilline et entérobactéries multirésistantes isolés à l'hôpital Saint-Vincent de Paul à Paris

Authors
Journal
Médecine et Maladies Infectieuses
0399-077X
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
27
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-077x(97)80213-2
Keywords
  • Bactéries Multirésistantes
  • Staphylococcus Aureusméticilline Résistant
  • Entérobactéries Productrices De β-Lactamase à Spectre étendu
  • Infection Nosocomiale
  • Multi-Resistant Strains
  • Methicillin-Resistantstaphylococcus Aureus
  • Broad Spectrum β-Lactamase Producing Enterobacteria
  • Nosocomial Infections
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Resume Les bactéries multirésistantes sont souvent incriminées dans les infections nosocomiales (1, 2, 5). Le but de cette étude de 12 mois était de déterminer la fréquence d'isolement de ces bactéries et leur distribution dans un hôpital pédiatrique. Sur 508 Staphylococcus aureus isolés, 76 (15 %) étaient résistants à la méticilline et se trouvaient essentiellement dans la trachée (43,4 %) des patients du service de réanimation chirurgicale (47,3 %). Sur 1 153 souches d'entérobactéries, 30 (2,6 %) étaient productrices d'une BLSE avec 76,6 % de Klebsellia pneumoniae; 29 (2,5 %) produisaient une céphalosporinase déréprimée (CASE), avec Enterobacter cloacae (31 %), Serratia marcescens (24,1 %), Escherichia coli (24,1 %). Les entérobactéries productrices d'une BLSE étaient isolées dans les selles des patients (40 %) et dans la trachée (23,3 %), essentiellement dans le service de réanimation chirurgicale. Les entérobactéries productrices de céphalosporinase déréprimée étaient surtout isolées dans la trachée (34,5 %). Les résultats de cette enquête sont proches de ceux des hôpitaux de l'Assistance Publique de Paris. Ils devraient permettre d'apprécier l'impact de ces bactéries dans un hôpital pédiatrique et d'identifier les services les plus exposés.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.