Affordable Access

Publisher Website

Delirium Screening in Cardiac Surgery (DESCARD): A Useful Tool for Nonpsychiatrists

Authors
Journal
Canadian Journal of Cardiology
0828-282X
Publisher
Elsevier
Volume
30
Issue
8
Identifiers
DOI: 10.1016/j.cjca.2014.04.020
Disciplines
  • Biology
  • Medicine
  • Pharmacology

Abstract

Résumé Introduction Le but de cette étude était de mettre au point et de valider une échelle prédictive destinée aux médecins non-psychiatres afin de faciliter le dépistage du delirium postopératoire chez les patients ayant subi une chirurgie cardiaque. Méthodes Le projet a été mené en tant qu’étude de cohorte totalisant 5781 sujets. Plus de 100 variables somatiques préopératoires et postopératoires ont été recueillies pour élaborer un algorithme. Le delirium a été diagnostiqué à l’aide de la 4e édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. La cohorte de patients a été divisée en un ensemble d’apprentissages et un ensemble de validation pour effectuer la validation croisée. Les échelles (outil DESCARD [DeliriumScreening inCardiac Surgery]) ont été élaborées pour l’ensemble des facteurs de risque préopératoires seuls et de tous les facteurs de risque périopératoires. Résultats Le delirium a été observé chez 236 patients (4,1 %). Le modèle préopératoire comprenait l’âge, le poids, la concentration en protéines totales, l'hypertension artérielle, le type de chirurgie (non urgente, urgente, émergente), la glycémie à jeun avant la chirurgie et le type de traitement contre le diabète (régime, médicaments oraux, insuline). En prenant en considération toutes les variables périopératoires, l’échelle comprenait l’ischémie cérébrale après chirurgie et la nécessité d’une transfusion de globules rouges, et l’hypertension artérielle et le type de chirurgie ont été exclus. Les outils préopératoires et postopératoires ont en général offert une précision diagnostique (surface sous la courbe de la fonction d’efficacité du récepteur = 0,83 et 0,89 respectivement) dont la spécificité était supérieure (92 % et 93 %, respectivement) à la sensibilité (60 % et 69 % respectivement). Conclusions L’outil DESCARD serait efficace pour dépister les patients exposés à un risque de delirium postopératoire et facile à utiliser par tous les médecins non-psychiatres prodiguant des soins aux patients ayant subi une chirurgie cardiaque.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.