Affordable Access

Adrien Sina et Pierre Restany : Entretien

Publisher
Les Éditions Intervention
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Adrien Sina et Pierre Restany : entretien Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] [s.a.] Inter : art actuel, n° 64, 1996, p. 43. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/46511ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 01:41 « Adrien Sina et Pierre Restany : entretien » MM SINA et • • ^ • • ^ • ^ • i H i v m^*\Wa^*\^ ************* ***********9 ™ *^>^B Ha^B ^ ^ ^ ^ ^ V PIERRE RESTANY Adrien SINA. La juxtaposition d'autoroutes, de quartiers résidentiels ou d'affaires n'approche ni le sens de la ville ni le sens de l'habitation humaine. Cette habitation ne peut être définie à partir du seul bâtir, il faut à la fois changer d'échelle et de niveau de réflexion pour se soucier davantage des actions humaines et de leur véritable espace de réalisation. Un espace de plus en plus planétaire et une action de plus en plus tendue vers des efforts adaptatifs de survie. Pierre RESTANY. Dans ce cadre général, alors l'architecture spontanée prend un relief important. Vous voyez, j'ai été très frappé quand je suis allé la dernière fois à Los Angeles, c'était au mois de mars ou avril, il faisait un temps de début de prin- temps, il y avait beaucoup de sans-abri et certains d'entre eux avaient choisi les toits impro

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.