Affordable Access

Le labyrinthe du mystère. Esther Kahn. Arnaud Desplechin

Authors
Publisher
24/30 I/S
Publication Date
Disciplines
  • Biology
  • Literature
  • Physics
  • Political Science

Abstract

Le labyrinthe du mystère / Esther Kahn. Arnaud Desplechin Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Jacques Kermabon 24 images, n° 103-104, 2000, p. 61. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/23804ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 05:37 « Le labyrinthe du mystère » Ouvrage recensé : Esther Kahn. Arnaud Desplechin C A N N E S 2000 LE LABYRINTHE DU MYSTERE PAR JACQUES K E R M A B O N E blouissant portrait des premiers pas d'une comédienne, Esther Kahn cap- tive d'un bout à l'autre sans que jamais on puisse éclaircir complètement la nature de cette fascination. Tandis que les images dé- couvrent la grisaille de bâtiments censés représenter les quartiers pauvres londoniens de la fin du XIXe siècle, la voix d'un narra- teur omniscient engage le récit dans le char- me d'une biographie romanesque. Mais le rythme temporel du film n'épouse pas celui d'une continuité homogène. Il orchestre plutôt de longues séquences, ponctuées, sans systématisme aucun, par des fondus à l'iris, comme autant d'épisodes arrachés à la vie du personnage principal. De même Arnaud Desplechin filme-t-il sans quasiment recou- rir au champ-contrechamp, ce leurre d'une causalité mécanique et d'un enchaînement

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.