Affordable Access

Publisher Website

O67 L’HbA1c et la glycémie à jeun sont prédictifs de la rétinopathie à 10 ans

Authors
Journal
Diabetes & Metabolism
1262-3636
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
35
Identifiers
DOI: 10.1016/s1262-3636(09)71759-8

Abstract

Objectif Comparer les valeurs prédictives à 10 ans de l’HbA1c et de la glycémie à jeun pour la rétinopathie. Patients et méthodes Une rétinopathie a été recherchée chez 700 hommes et femmes de l’étude Desir, à l’aide d’un rétinographe non mydriatique ; 235 étaient diabétiques (traités ou ayant eu une glycémie à jeun ≥ 7,0 mmol/L au moins une fois pendant les 9 années de suivi), 238 ont toujours eu une glycémie normale (< 6,1 mmol/L), 227 ont eu au moins une fois une glycémie à jeun supérieure à la normale (6,1-6,9 mmol/L). Résultats Les 44 participants ayant une rétinopathie à 10 ans avaient une glycémie à jeun moyenne (DS) et une HbA1c initiales plus élevées que les patients sans rétinopathie : 7,24 (2,72) versus 5,90 mmol/L (1,22) mmol/L et 6,4 % (1,6) versus 5,7 % (0,7) ( P < 0,0001). La prévalence de la rétinopathie à 10 ans était de 3,6 % pour l’ensemble des sujets, de 17 % chez les patients dont la glycémie à jeun initiale était ≥ 6,0 mmol/L, et 16 % chez les patients dont l’HbA1ci initiale était ≥ 6,5 %. La valeur prédictive positive pour la rétinopathie augmentait rapidement lorsque la glycémie à jeun était > 6,0 mmol/L et l’HbA1c > 6,0 %. Dans cette étude, une glycémie à jeun de 6,0 mmol/L avait une valeur prédictive positive de rétinopathie à 10 ans égale à 8,6 %, une sensibilité de 27 % et une spécificité de 70 %. Les valeurs correspondantes pour une HbA1c de 6,0 % étaient de 6,8 %, 16 %, 92 %. Après un suivi de 10 ans, la prévalence de la rétinopathie était identique chez les patients diabétiques (IC95 %) 7,9 % (4,4-11,3) et intolérants au glucose 8,6 % (5,0-12,2). Conclusion Dans cette population de l’étude Desir, une glycémie à jeun à 6,0 mmol/L ou une HbA1c à 6,0 % avaient une valeur prédictive positive de rétinopathie à 10 ans identique. La prévalence à 10 ans de la rétinopathie chez les patients intolérants au glucose (ayant eu au moins 1 fois une glycémie à jeun anormale pendant le suivi) était identique à celle des patients diabétiques.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.