Affordable Access

Publisher Website

394 La cataracte post-électrisation : à propos d’un cas

Authors
Journal
Journal Français d Ophtalmologie
0181-5512
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
31
Identifiers
DOI: 10.1016/s0181-5512(08)70992-6
Disciplines
  • Biology

Abstract

Introduction Le traumatisme oculaire électrothermique est responsable de lésions qui peuvent toucher toutes les structures oculaires, la cataracte étant la complication oculaire la plus fréquente, elle survient chez 5 % des patients victimes d’un choc électrique à haut voltage (220-50 000 V). Matériels et Méthodes Nous rapportons le cas d’une cataracte bilatérale après électrisation. Observation Enfant R.A, 13 ans, consulte pour baisse progressive de l’acuité visuelle au niveau de l’œil droit depuis 1 mois. L’interrogatoire retrouve l’histoire d’un choc électrothermique à haute tension ayant survenu accidentellement au niveau des deux membres supérieurs et de la tête il y a 2 ans au chemin de fer. La gêne visuelle n’étant ressentie que plusieurs mois après. L’examen ophtalmologique trouve une acuité visuelle limitée aux mouvements des doigts à droite et de 10/10 à gauche. L’examen du segment antérieur montre une cataracte totale à droite et une cataracte sous capsulaire antérieure gauche. Le fond d’œil est normal à gauche. L’examen général trouve des cicatrices rétractiles au niveau des deux mains, du pavillon de l’oreille droite et de la région temporale droite. L’échobiométrie en mode B de l’œil droit montre une épaisseur cristallinienne augmentée (5,54 mm) sans autres anomalies associées. Le diagnostic de cataracte post-électrisation est retenu. Une phacoémulsification avec implantation dans le sac cristallinien est réalisée. L’acuité visuelle postopératoire est de 10/10 après un recul de quatre mois. Le fond d’œil de même que l’éléctrorétinogramme se sont révélés normaux. Discussion Les cataractes secondaires à un traumatisme électrothermique sont rares. La cataractogénése survient selon un délai variable. Les premières modifications pathologiques surviennent quelques heures après le traumatisme. La dénaturation des protéines cristallines est responsable de la formation de multiples fines vacuoles juste derrière la capsule antérieure. Les résultats post-opératoires dépendent essentiellement des lésions associées en particuliers rétiniennes. Conclusion La cataracte est une complication rare mais sérieuse des traumatismes éléctrothermiques sévères. Elle survient en général plusieurs mois après le choc électrique. Une surveillance ophtalmologique régulière et prolongée s’avère ainsi nécessaire.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

366 Anomalie rétinienne et chirurgie de la catarac...

on Journal Français d Ophtalmolog... Jan 01, 2009

395 Cataracte post traumatique par électrisation

on Journal Français d Ophtalmolog... Jan 01, 2008

337 Endophtalmie chronique après chirurgie de la c...

on Journal Français d Ophtalmolog... Jan 01, 2009
More articles like this..