Affordable Access

Grands travaux et maladies à vecteurs au Cameroun : impact des aménagements ruraux et urbains sur le paludisme et autres maladies à vecteurs

Authors
Publisher
IRD
Publication Date
Keywords
  • Sante Publique
  • Paludisme
  • Prevalence
  • Incidence
  • Riziculture
  • Amenagement Hydroagricole
  • Irrigation
  • Etude D'Impact
  • Recommandation
  • Bilharziose
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Riziculture ANNEXE 3 Étienne fONDJO Riziculture Dans de nombreux pays africains, l'objectif de l'autosuffisance alimentaire est à l'origine d'une politique de développement de la riziculture fondée sur une maîtrise parfaite de l'eau et la mise en place d'aménagements hydroagri- coles. Ces aménagements entraînent des transformations profondes du milieu. Ils favorisent la multiplication des gîtes larvaires de moustiques et augmen- tent la densité des mollusques hôtes intermédiaires de la bilharziose dans les canaux d'irrigation et de drainage. LA RIZICULTURE AU CAMEROUN La riziculture s'est fortement développée au Cameroun. Des projets de déve- loppement ont été réalisés dans la vallée du Logone, la vallée de la Bénoué, la plaine de Ndop et la plaine des M'bos (photo 1 et carte 3). Ces projets sont actuellement opérationnels à l'exception de celui de la plaine des M'bos. Le projet de la vallée du Logone est le plus important. Implanté dans la province de l'Extrême-Nord du Cameroun, ce projet, lancé en 1971 par la Société d'expansion et de modernisation de la riziculture de Yaoua (Semry), avait pour but d'obtenir, à partir de 1985, une production annuelle de 90 000 tonnes de paddy. Pour atteindre cet objectif, on a lancé les projets Semry l dans la région de Yagoua, Semry II à Maga et Semry III à Kousseri. La riziculture est développée dans la vallée de la Bénoué (province Nord) depuis 1987, à partir du barrage de Lagdo, par des équipes chinoises et hol- landaises. Elle intéresse les villages de Gounougou et de Ourodoukoudjé et ses environs sur une surface de 80 ha. La plaine de Ndop est située dans la province du Nord-Ouest (département de Ngo-Kétunja). La riziculture y est pratiquée par des paysans dans l'arron- dissement de Ndop, soutenue par le projet Upper Noun Valley Development Grands travaux et Inaladies à vecteurs AU CAMEROUN Authority (L1NVDA), lancé en 1978. Le lac de retenue né de la construction du barrage de Bamenjing permet l'irrigation des rizières.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.