Affordable Access

Attraction d'un ellipsoïde homogène ou composé de couches homogènes sur un point extérieur

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Attraction d'un ellipsoïde homogène ou composé de couches homogènes sur un point extérieur ANNALES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE TOULOUSE A. LEGOUX Attraction d’un ellipsoïde homogène ou composé de couches homogènes sur un point extérieur Annales de la faculté des sciences de Toulouse 1re série, tome 3 (1889), p. A 5-A 12. <http://www.numdam.org/item?id=AFST_1889_1_3__A5_0> © Université Paul Sabatier, 1889, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de la faculté des sciences de Toulouse » (http://picard.ups-tlse.fr/∼annales/), implique l’accord avec les conditions générales d’utili- sation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression sys- tématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fi- chier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ ANNALES FACULTÉ DES SCIENCES DE TOULOUSE. ATTRACTION D’UN ELLIPSOÏDE HOMOGÈNE ou COMPOSÉ DE COUCHES HOMOGÈNES SUR UN POINT EXTÉRIEUR; PAR M. A. LEGOUX. On connaît plusieurs méthodes pour calculer l’attraction d’un ellipsoïde homogène sur un point extérieur. ’ . La suivante, extraite en grande partie d’un article publié par Percival Frost, d’après les inspirations de Cayley et Adams (Quarterly Jour- Ilal of Mathematics, t. XVII) et complétée par une démonstration de Chasles (Comptes rendus, t. VI, 1838), me parait surpasser toutes les autres par son élégance et sa simplicité. Elle conduit sans effectuer aucune intégration aux quadratures qui expriment les composantes de l’attraction sur un point donné extérieur à l’ellipsoïde. . Attraction d’une couche infiniment mince. - Soit il calculer l’attraction exercée par une couche ellipsoïdale cornprise entre les deux surfaces elli p soï- dales homothétiques et concentriques dont les axes sont, pour la première, ~c, l~, c; pour la seconde, a([ -i- ~), b(l + X), c(i + ~

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.