Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

Attaques de requins en Nouvelle-Calédonie de 1958 à 2020 : revue de cas

Authors
  • MAILLAUD, Claude
  • TIRARD, Philippe
  • BORSA, Philippe
  • GUITTONNEAU, Anne-Laure
  • FOURNIER, Joseph
  • NOUR, Mohammed
Type
Published Article
Journal
Médecine Tropicale et Santé Internationale
Publisher
MTSI
Publication Date
Feb 10, 2022
Volume
2
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.48327/mtsi.v2i1.2022.209
PMID: 35685842
PMCID: PMC9128417
Source
PubMed Central
Keywords
Disciplines
  • Epidemiology
License
Unknown

Abstract

Contexte et objectifs Nous présentons une série de cas d’attaques de requins survenues en Nouvelle-Calédonie, afin de proposer aux usagers du milieu marin concernés et aux autorités en charge de la sécurité du public un état des lieux de cette problématique. Méthodes Un recueil de cas réalisé par les auteurs a fait l’objet d’une base de données, dont les résultats sont analysés et présentés ici sous forme synthétique. Résultats Nous avons répertorié 67 cas d’attaques de requins en Nouvelle-Calédonie de 1958 à 2020, dont 13 fatales. Le nombre des attaques a augmenté au fil des années. Les attaques ont concerné majoritairement des chasseurs sous-marins et des apnéistes récoltant des invertébrés (58,5 % du total des attaques). La proportion d’attaques de baigneurs, nageurs et adeptes du snorkeling (18,5 % du total des attaques) et celle des pratiquants des sports de glisse (14 %) pourraient avoir augmenté ces dernières décennies. Une attaque de plongeur en scaphandre autonome a été répertoriée. La létalité des attaques est de près d’une sur cinq, supérieure à la moyenne mondiale. Les principales espèces en cause sont le requin tigre Galeocerdo cuvier (20 attaques, dont 8 mortelles) et le requin bouledogue Carcharhinus leucas (14 attaques, dont 2 mortelles). Deux attaques ont été attribuées au grand requin blanc Carcharodon carcharías, dont une mortelle. Conclusions La stimulation alimentaire apparaît comme le principal facteur favorisant les attaques. L’information du public mériterait d’être optimisée dans une perspective de prévention des accidents.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times