Affordable Access

Effets de doses croissantes d’additifs sur la productivité de deux souches de Pleurotus ostreatus (Jacq.) P. Kumm. sous la technique de gobetage et sur substrats locaux en R.D. du Congo

Authors
  • mushagalusa, g.n.
  • mondo, j.m.
  • masangu, g.b.
  • cikwanine, s.
  • sambili, c.
  • bagula, e.m.
  • balezi, a.z.
Publication Date
Jan 01, 2017
Source
Liège Université - Tropicultura
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’objectif de l’étude était d’évaluer la combinaison optimale des substrats locaux avec des additifs permettant d’accroitre le rendement des souches P969 et HK51 de Pleurotus ostreatus (Jacq.) P. Kumm., dans les conditions écologiques de l’Est de la R.D. du Congo. L’essai a été établi en split plot avec 3 facteurs: nature du substrat (fanes de haricot et feuilles de bananier), nature de l’additif (son de riz et bouse de vache) et dose d’additif (0, 5, 10 et 15%). Les résultats ont montré que  les substrats à base de fanes de haricot sont plus productifs en termes de poids moyen des sporophores. L’ajout de l’additif à base de bouse sur les fanes de haricot, comme l’ajout de son de riz sur les feuilles de bananier, a permis l’accroissement proportionnel du rendement. Par contre, au-delà de 10% de supplément de son de riz sur les fanes de haricot, le rendement chute et devient même inferieur au témoin sans additif. Il ressort de cette étude que le choix du type et de la dose d’additifs à utiliser dépend de la nature du substrat pour la production de P. ostreatus.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times