Affordable Access

Anthropometric characteristics and physiological responses of high level swimmers and performance in 100 m freestyle swimming

Authors
  • Rozi, G.
  • Thanopoulos, V.
  • Geladas, N.
  • Soultanaki, E.
  • Dopsaj, M.
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L’effet des caractéristiques anthropométriques sur les performances a fait l’objet de nombreuses études (Reilly, T., Bangsbo, J., & Franks, A. (2000). Anthropometric and physiological predispositions for elite soccer. Journal of Sports Science,18(9), 669–683) mais la performance dépend également de différents paramètres physiologiques. Le but de la présente étude est de définir les variables anthropométriques et physiologiques qui prédisent le mieux la performance au 100 m nage libre. Vingt-cinq nageurs compétitifs (âge : 15 ± 1,2 ans) ont participé à cette étude. Une analyse de régression multiple montre que l’envergure des bras est le meilleur indice prédicteur de la performance au 100 m (r = 0,835). L’envergure des bras explique 68,5 % de la variance de la variable dépendante (Adj R2 : 0,685). Dans le modèle final, les variables qui décrivent le mieux 100 m nage libre sont le nombre de coups de bras au 100 m nage libre, les plis cutanés du triceps, la largeur du pelvis et des épaules (Adj R2 : 0,882). Ces résultats confirment l’importance des variables anthropométriques dans la performance en natation et peuvent aider les entraîneurs dans la sélection des athlètes de haut niveau.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times