Affordable Access

Anémies corrigées par Ferinject® et culots globulaires sanguins durant la grossesse : est-il possible de les prévenir ?

Authors
  • Battesti, Victoria
Publication Date
Jun 17, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Objectifs : Analyser les caractéristiques épidémiologiques, le suivi de la grossesse et de l’accouchement des femmes enceintes nécessitant la correction intraveineuse d’une anémie.<br>Méthodes : Étude de cohorte rétrospective observationnelle unicentrique conduite à la maternité du CHU de Nice (Type III) auprès de femmes ayant nécessité une correction par traitement intraveineux (Ferinject® ou transfusion de culots globulaires sanguins) d’une anémie sévère au cours de leur grossesse entre le 1er mars 2014 et le 28 février 2018.<br>Résultats : 290 dossiers ont été retenus et analysés. Les principales caractéristiques sociodémographiques de femmes corroborent les facteurs de risque décrits dans la littérature. Cependant une forte proportion de patientes a des antécédents de plus de 5 grossesses, pour la plupartrapprochées. Au 1e trimestre : près du tiers des femmes ont des taux inférieurs aux normes attendues pour ce terme de grossesse (35.5% de taux d’hémoglobine <11 g/dL ; 32.3% de VGM < 80 fl). La ferritinémie est retrouvée chez moins de la moitié des femmes (<30 μg/L pour 86.7% d’entre elles).<br>Conclusion : L’étude réalisée à montrer qu’il est possible de dépister des femmes plus tôt au cours de la grossesse, et d’éviter peut-être une correction IV et une transfusion en fin de grossesse.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times