Affordable Access

Analyse multifactorielle des consultations en médecine générale à Paris : étude portant sur 2140 consultations pour 1200 patients

Authors
  • Petitjean, Latifa
Publication Date
Apr 27, 2000
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

L'étude de 1200 dossiers patients, 2140 consultations et visites, 40 tableaux originaux nous ont permis de dévoiler la complexité de la médecine générale.Par une approche systématique, les dossiers ont été sélectionnés aléatoirement suivant la loi uniforme dans les fichiers patients de 4 médecins généralistes dans 3 arrondissements de Paris.Le relevé des données a été fait sur une fiche de saisie spécialement conçue pour cette enquête rétrospective qui analyse la plupart des aspects de la consultation de ville: l'âge, l'adresse, la parité hommes/femmes, les délais interconsultations, les catégories socio-professionnelles, les urgences, les accidents, l'ordonnance, le certificat médical, l'arrêt de travail, les examens complémentaires biologiques, radiologiques et autres, le devenir des patients, les modes de paiement dont l'AMG, et la prévention.En se démarquant des enquêtes habituelles par questionnaires, cette étude utilise les moyens modernes statistiques et informatiques d'extraction des connaissances et des données.Les motifs de consultation ont nécessité l'établissement de classifications originales (classifications par symptôme dominant, par symptôme universel et les motifs gigognes). On a recensé en moyenne 1,23 motifs par consultation. Parmi les 5 motifs de contact les plus fréquents, nous notons le renouvellement d'ordonnance (surtout pour HTA, contraception, syndrome dépressif), la place importante de la prévention et les 3 premiers symptômes: douleur, toux, fièvre, avec une prédominance de la toux chez les hommes. Les diagnostics les plus fréquents sont les bronchites et les rhinopharyngites.Après la première consultation, la moitié des patients reviennent en moins de 50 jours. Les femmes consultent plus souvent que les hommes (60%/40%) avec une tendance chez les adultes à préfèrer consulter chez le médecin du même sexe qu'eux.Les patients ayant une affection de longue durée ou l'aide médicale gratuite consultent 2 fois plus souvent que l'ensemble de la population.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times