Affordable Access

Contribution des arbustes au fonctionnement hydrique et carboné des parcs agroforestiers à Guiera senegalensis J.F. Gmel : observations et modélisation / Agroforesterie et services écosystémiques en zone tropicale : recherche de compromis entre services d'approvisionnement et autres services écosystémiques

Authors
  • Issoufou, H.B.A
  • Demarty, Jérôme
  • Cappelaere, Bernard
  • Allies, A.
  • Velluet, C.
  • Maïnassara, I.
  • Oï, Monique
  • Chazarin, Jean-Philippe
  • Moussa Moumouni, R.
  • Seghieri, Josiane
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
Horizon Pleins textes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Notre objectif est d'évaluer la contribution des arbustes de Guiera senegalensis aux flux d'eau et de carbone dans un parc agroforestier à petit mil (Pennisetum glaucum L.R. Br.) et dans une jachère. Le site expérimental est situé au sud-ouest du Niger, sur un bassin-versant sahélien de 2 km2. À l'échelle de l'arbuste de Guiera senegalensis, le taux de transpiration foliaire a été déduit de la conductance stomatique et du déficit de pression de vapeur. La dynamique de la biomasse aérienne et souterraine des arbustes a été suivie en saison des pluies, en saison sèche froide et en saison sèche chaude. À l'échelle de la parcelle, les bilans d'eau et d'assimilation du carbone ont été estimés par une modélisation de type "transferts surface-végétation-atmosphère". Le modèle est paramétré à partir de mesures automatiques de terrain selon la méthode des corrélations turbulentes. Le taux de transpiration foliaire et la biomasse aérienne de Guiera ont augmenté dans le parc, de la saison des pluies à la saison sèche chaude, alors qu'ils ont diminué dans la jachère. Les résultats du modèle montrent une activité de la jachère centrée sur la saison des pluies, mais décalée vers le début de la saison sèche pour le parc. À l'échelle de la parcelle, le modèle est capable de bien simuler l'évapotranspiration et l'assimilation de carbone au regard de la période de la croissance active des arbustes dans les deux types de couvert, tout en assurant un haut degré de cohérence avec le contenu en eau du sol.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times