Affordable Access

Sur quelques classes d'applications de $N^2$ dans les ensembles finis

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Sur quelques classes d'applications de N2 dans les ensembles finis INFORMATIQUE THÉORIQUE ET APPLICATIONS JEANMOULINOLLAGNIER Sur quelques classes d’applications deN2 dans les ensembles finis Informatique théorique et applications, tome 23, no 4 (1989), p. 461- 492. <http://www.numdam.org/item?id=ITA_1989__23_4_461_0> © AFCET, 1989, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Informatique théorique et applications » im- plique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http://www.numdam. org/legal.php). Toute utilisation commerciale ou impression systématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ Informatique théorique et Applications/Theoretical Informaties and Applications (vol. 23, n° 4, 1989, p. 461 à 492) SUR QUELQUES CLASSES D'APPLICATIONS DE N2 DANS LES ENSEMBLES FINIS (*) par Jean MOULIN OLLAGNIER (*) Communiqué par J.-E. PIN Résumé. - Cet article poursuit Vétude des treillis d'automates introduits par Culik, Gruska, et Salomaa en résolvant une question qui se posait naturellement à la suite de leurs travaux : les indicatrices des parties rationnelles de N2 sont à la fois des B-applications sous-markoviennes et des B-applications sous-modulaires pour tous les modules carrés (p, p), où p est un entier positif Abstract. - We give in this paper a contribution to the study of some classes of networks introduced by Culik, Gruska, and Salomaa by solving a natural question about these objects. The characteristic functions of rational subsets of N1 are shown to be submarkovian B-mappings and also sub-modular B-mappings for every square modulus (p, p), where p is a positive integer. INTRODUCTION La puissance de calcul des treillis d'automates, introduits par Culik, Gruska, et Salomaa [6] dépend de la manière dont sont répartis les d

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.