Affordable Access

The Adoption of “Age Management” Policies in the Swiss Finance Sector

Authors
  • Le Feuvre, Nicky
  • Rougier, Nathalie
Publication Date
Jan 01, 2023
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Historiquement, le secteur bancaire suisse a externalisé le vieillissement au travail, principalement par le biais de mesures de retraite anticipée pour les cadres (hommes), de réduction du temps de travail en fin de carrière ou de plans sociaux ciblant les employé·es les plus âgé·es. Après le départ d’une partie disproportionnée des plus de 50 ans au cours des années 2000, il y a quelques signes d’un engagement récent des banques suisses en faveur du « vieillissement actif », c’est-à-dire le maintien en emploi des salarié·es âgé·es. Cet article examine ce changement d’orientation. À partir d’entretiens menés avec des travailleurs et travailleuses âgé·es (50+), des managers et responsables RH, ainsi que de l’analyse des rapports officiels, nous explorons les politiques de gestion de l’âge adoptées dans deux grandes banques suisses. L’analyse permet de montrer que le discours officiel en faveur d’une prolongation de la vie active s’adosse à une vision négative du vieillissement au travail, qui est associé à l’obsolescence des compétences et aux difficultés d’adaptation au changement, organisationnel ou technologique. Logiquement, les travailleurs et travailleuses âgé·es sont sceptiques quant à la sincérité de ce changement de politique et prennent leurs distances à l’égard de ces initiatives. Nous montrons que l’évacuation historique des travailleurs et travailleuses âgé·es du secteur bancaire helvète a laissé des traces profondes dans les esprits. Dans ce contexte spécifique, l’adoption de politiques de « gestion de l’âge » tend à être perçue comme une nouvelle forme de discrimination à l’égard des seniors.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times