Affordable Access

Nos pères, ces héros : Une conférence oedipienne du professeur Bourlemou

Authors
Publisher
Collectif Liberté
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Nos pères, ces héros : une conférence oedipienne du professeur Bourlemou Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Christian Monnin Liberté, vol. 41, n° 3, (243) 1999, p. 110-116. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/32161ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 04:11 « Nos pères, ces héros : une conférence oedipienne du professeur Bourlemou » En toute liberté CHRISTIAN MONNIN NOS PÈRES, CES HÉROS Une conférence œdipienne du professeur Bourlemou Mesdames et Messieurs, distingués Membres du comité de rédaction, chers abonnés, merci d'être venus si nombreux à cette causerie. Il sera question ce soir de nos pères et de la technologie. De quoi est faite la fascination qu'ils éprouvent — je parle d'une frange des 45-60 ans — à l'égard des nouvelles technologies ? Et plus particulièrement des technologies domestiques : après la vidéo et le disque laser dans les années 1980, le caméscope au début des années 1990, il s'agit aujourd'hui du téléphone portable, du micro-ordinateur et d'Internet. J'essaierai, si vous en avez la patience, d'esquisser quelques réflexions sur cette passion qui les dévore à l'heure du démon de midi. J'esquive dès maintenant la première salve de protesta- tions outrées

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.