Affordable Access

Publisher Website

La veine supra-scapulaire : étiologie possible de compression du nerf sus-scapulaire et de complication

Authors
Publisher
Elsevier Masson SAS
Identifiers
DOI: 10.1016/j.rcot.2014.05.007
Keywords
  • Variante Anatomique
  • Veine Incisurale Scapulaire
  • Compression Du Nerf Supra-Scapulaire
  • Ligament Transverse Scapulaire
  • Incisure Scapulaire
  • Ligament Coraco-Scapulaire Antérieur
Disciplines
  • Biology

Abstract

Résumé Introduction La compression du nerf supra-scapulaire peut être observée au niveau de l’incisure scapulaire. Le but de cette étude est de décrire le trajet de la veine supra-scapulaire, ses variations anatomiques et ses rapports avec le nerf. Patients et méthode Soixante épaules cadavériques embaumées ont été étudiées. Ont été étudiés : le trajet, le diamètre et les branches du nerf supra-scapulaire et le diamètre des vaisseaux transitant au niveau de l’incisure scapulaire (veine supra-scapulaire et vaisseaux situés sous le ligament transverse). La morphologie et la biométrie des ligaments transverses ont été analysés. À partir de photos des régions de l’incisure scapulaire, une étude quantitative de cette région a été réalisée. Résultats La « veine incisurale scapulaire » (passant sous le ligament transverse avec le nerf) est présente dans 58,3 % de cas ; elle est double dans 11 cas. Son diamètre moyen est de 1,7mm (±0,7mm). Sa présence n’est pas corrélée avec l’aire de l’incisure scapulaire, la morphologie du nerf supra-scapulaire et du ligament transverse ou le côté dominant. La présence d’un ligament coraco-scapulaire est associée à la présence d’une veine incisurale dont le diamètre est corrélé à la présence de ce ligament (2mm ; SD 0,7mm vs 1,5mm ; SD 0,6mm ; p=0,021). Conclusions La veine incisurale scapulaire est une structure fréquemment observée, indépendante de la veine supra-scapulaire. Elle est associée avec la présence du ligament coraco-scapulaire antérieur. Type d’étude Étude anatomique d’observation. Niveau de preuve Niveau III (étude rétrospective de cohorte).

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.