Etude de la haute atmosphère polaire de Jupiter par occultation stellaire et spectroimagerie infrarouge

Affordable Access

Etude de la haute atmosphère polaire de Jupiter par occultation stellaire et spectroimagerie infrarouge

Authors
Publisher
Université Paris-Diderot - Paris VII
Keywords
  • Jupiter
  • TransforméE En Ondelettes
  • [Sdu:Astr] Sciences Of The Universe/Astrophysics
  • [Sdu:Astr] PlanèTe Et Univers/Astrophysique
  • Structure Thermique
  • AtmosphèRes PlanéTaires
  • Spectroimagerie
  • Ondes De Gravité
  • Infrarouge

Abstract

Cette thèse vise à mieux connaître la structure thermique de la haute atmosphère jovienne dans les régions polaires . Pour cela, deux points sont abordés : la caractérisation des ondes de gravité stratosphériques, et les variations de température dans l'ionosphère. L'étude d'occultations stellaires a permis d'obtenir des profils de température à haute altitude pour les deux hémisphères. Ces profils confirment l'augmentation de température stratosphérique lorsqu'on se rapproche des pôles. L'analyse temps-échelle de ces profils de température a permis de détecter des ondes de gravité, et d'en caractériser certains modes. Cette thèse développe également des méthodes d'étude, caractérise les limites de chaque méthode, et définit des stratégies d'observations pour la détection d'ondes de gravité. L'analyse de données du spectro-imageur BEAR portant sur les raies d'émission de H3+ dans l'infrarouge proche a ensuite permis de mettre en évidence des variations latitudinales et longitudinales de la température ionosphériques dans la zone aurorale, et de les relier aux variations d'abondance de H3+. Les avancées dans les deux domaines permettent de quantifier l'apport énergétique du déferlement d'ondes de gravité d'une part, et des précipitations aurorales d'autre part, au bilan thermique des thermosphères des planètes géantes.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.