Affordable Access

Etude phénologique de Faidherbia albida : effet de l'émondage, du site et de la dimension de l'arbre sur les phénophases de l'espèce au Burkina Faso

Authors
Publisher
ORSTOM
Publication Date
Keywords
  • Ecophysiologie
  • Arbre
  • Phenologie
  • Feuillaison
  • Floraison
  • Fructification
  • Variation Temporelle
  • Emondage
Disciplines
  • Geography

Abstract

Un suivi phénologique de #Faidherbia albida$ a été réalisé dans les parcs de Dossi et de Watinoma, terroirs aux conditions climatiques et démographqiues contrastées. A Dossi, les cycles de feuillaison/défeuillaison des individus non émondés présentent un périodisme régulier et synchrone avec les saisons sèches et pluvieuses. Les facteurs site et dimension de l'arbre n'ont pas d'effets notables, alors qu'on relève une forte variation interannuelle de l'amplitude et de l'étendue des stades d'apparition des feuilles, en partie liée à des perturbations d'ordre sanitaire. Par contre, les individus expérimentalement émondés de Dossi, comme ceux traditionnellement émondés de Watinoma, ont des rythmes phénologiques très perturbés par l'intensité et la fréquence des coupes. L'émondage appliqué en fin de saison sèche a pour effet principal de prolonger l'étendue de la feuillaison, les coupes induisant sur la plupart des individus une refeuillaison quasi continue en saison des pluies. La croissance est corrélativement prolongée et les relations d'interface arbre-sol-culture sont modifiées. Mais l'émondage a des conséquences négatives sur la floraison et la fructification. Plus l'émondage est intense, plus la floraison est affectée, en fréquence et en abondance. Par conséquent, il réduit voire hypothèque totalement la production fruitière dans le cas de coupes fortes et répétées et tend à occulter les effets liés à la saison, au site ou à la dimension de l'arbre. (Résumé d'auteur)

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.