Affordable Access

Publisher Website

Éléments de réflexion éthique sur l’utilisation des outils d’auto-évaluation de la douleur

Authors
Publisher
Elsevier Masson SAS
Volume
12
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.1016/j.medpal.2013.01.002
Keywords
  • Échelles D’Auto-évaluation
  • Évaluation De La Douleur
  • Relation Soignant–Soigné
  • Self-Assessment
  • Pain Assessment
  • Doctor–Patient Relationship
Disciplines
  • Communication

Abstract

Résumé L’utilisation des différentes échelles d’auto-évaluation (échelle visuelle analogique [EVA], échelle verbale simple [EVS], échelle numérique [EN]) dans l’évaluation de la douleur est aujourd’hui considérée comme un automatisme ancré dans la pratique soignante. Pour autant, ces échelles ne sauraient constituer à elles seules une prise en compte optimale de la plainte douloureuse. Le processus d’objectivation et de rationalisation à l’œuvre dans l’utilisation de ces échelles reste une réduction qui ne doit pas conduire les soignants à se soustraire à l’engagement d’appréhender la plainte douloureuse dans sa globalité. Les difficultés structurelles d’exprimer et de quantifier sa douleur ne doivent pas être occultées au profit d’un mode d’évaluation et de communication opératoire. Sans remettre en question l’intérêt clinique de ces échelles, il faut admettre que si l’on fait l’économie de l’accompagnement humain qu’elles impliquent, elles peuvent vite constituer des barrages et des écrans à la relation de soin.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.