Affordable Access

Foreign Currency Issues on European Security Markets (Emissions en devises sur les Bourses européennes) (Las emisiones de valores en moneda extranjera en los mercados europeos)

Authors

Abstract

Le présent article décrit la croissance et l'évolution d'un secteur du marché international des capitaux spécialisé dans l'émission de valeurs libellées en monnaies différentes de celles des souscripteurs, et fréquemment, des émetteurs eux-mêmes. Ces émissions sont lancées sur des marchés de capitaux -- principalement Londres et New York -- qui ne fournissent virtuellement aucune des ressources d'épargne absorbées par les nouvelles émissions dont le marché est connu sous le nom de marché des nouvelles émissions en devises. On a prétendu que ce marché devait son existence aux contrôles relativement sévères qui régissent l'émission de valeurs étrangères sur les marchés nationaux des capitaux, et la souplesse des contrôles qui s'exercent sur les résidents qui achètent des valeurs étrangères à l'extérieur. En faisant jouer à certains grands marchés des capitaux le rôle d'entrepôts, il est possible de considérer une nouvelle émission libellée en une monnaie "étrangère" comme non-résidente à la fois du point de vue du souscripteur et de l'émetteur, et d'éviter ainsi les problèmes que posent différentes catégories de contrôles. L'article décrit la structure institutionnelle du marché et les modalités de lancement des nouvelles émissions, et souligne la complexité des arrangements internationaux auxquels il faut normalement avoir recours pour assurer le succès d'une émission. Il estime également le volume des nouvelles émissions en devises et l'importance et la nature des ressources d'épargne qui, au départ, ont financé le marché. Il analyse les facteurs qui déterminent les taux d'intérêt sur le marché, et en conclut que le taux d'intérêt effectif minimum sera vraisemblablement le même que celui que le marché de New York applique aux valeurs étrangères de même nature, et d'environ 1,25 pour cent supérieur au taux d'intérêt de valeurs étrangères de même nature cotées en Suisse. Le plafond des taux d'intérêt dépendra vraisemblablement des taux des Euro-devises, et, du fait de la facilité avec laquelle les emprunteurs peuvent passer d'un marché à l'autre, du niveau des taux d'intérêt en vigueur sur les différents marchés monétaires nationaux. En conclusion, l'article estime qu'il se peut très bien qu'à l'avenir ce soit l'attrait que ce marché continuera d'exercer sur les emprunteurs de premier ordre qui en déterminera l'expansion et non les difficultés d'approvisionnement en capitaux. /// Este artículo trata del crecimiento y evolución de un sector del mercado internacional de capitales que se ocupa de lanzar emisiones de valores denominados en monedas distintas de las de los subscriptores y, frecuentemente, de las de los emisores. Dichas emisiones se lanzan en mercados de capital--principalmente Londres y Nueva York--que en la práctica no proporcionan ninguno de los ahorros que se emplean para esas emisiones. A este mercado se le denomina mercado de nuevas emisiones de valores en moneda extranjera. Se sostiene que su surgimiento se debe en gran parte al relativo rigor de los controles sobre las emisiones extranjeras de valores en los mercados nacionales de capital y a la laxitud de los controles que se imponen a los residentes que compran valores extranjeros fuera del país. Al utilizar los grandes mercados de capital como mercados intermediarios, una nueva emisión denominada en moneda "extranjera" puede ser considerada como no residente, tanto por el emisor como por el subscriptor, y de ese modo se pueden eludir los problemas inherentes a los diversos tipos de controles. También se reseñan la organización institucional del mercado y los procedimientos seguidos para lanzar las nuevas emisiones; se pone de relieve la complejidad de los arreglos internacionales que por lo general es necesario hacer para asegurar el éxito de la nueva emisión. El artículo contiene una estimación del volumen aproximado que alcanzan las nuevas emisiones en moneda extranjera, y también las fuentes que probablemente han suministrado los fondos inicialmente empleados en el mercado. Al analizar los factores determinantes de las tasas de interés que rigen en el mercado se llega a la conclusión de que es probable que la tasa efectiva mínima sea igual a la que prevalece en el mercado de Nueva York para valores extranjeros análogos y que supere a la de los valores extranjeros comparables que se cotizan en Suiza por un margen de alrededor de 1,25 por ciento. Es probable que la tasa máxima de interés dependa de las tasas a corto plazo para los valores en Eurodivisas y, dada la facilidad que tienen los prestatarios para cambiar de un mercado a otro, del nivel de las tasas predominantes en diversos mercados monetarios nacionales. El artículo concluye expresando que es posible que el futuro crecimiento del mercado dependa más de la continua atracción que logre ejercer sobre los inversionistas de importancia que de los problemas de suministro de fondos.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.