Affordable Access

Publisher Website

Nutritional metabolism of hydrogen peroxide/anhydrous ammonia-treated barley straw in ewe lambs

Authors
Publication Date
Identifiers
DOI: 10.1051/animres:2000123
Keywords
  • [Sdv:Sa:Zoo] Life Sciences/Agricultural Sciences/Zootechny
  • [Sdv:Sa:Zoo] Sciences Du Vivant/Sciences Agricoles/Zootechnie
  • Straw
  • Treatment
  • Ammonia
  • Hydrogen Peroxide<Br>---<Br>Paille
  • Traitement
  • Ammoniac
  • Eau Oxygénée

Abstract

A control and three treatments of barley straw were compared: NH3 (3% of dry matter (DM)), 3% NH$_3$ after rehydration of the straw to 15% moisture with water, and 3% NH$_3$ after rehydration to 15% moisture with a H$_2$O$_2$ solution (0.32% of DM). Forages were fed to fistulated ewe lambs, with a supplement, at two levels of intake (ad libitum and 75% ad libitum). At the ad libitum intake, the treatments mainly improved the intake; and digestible DM intake was 336, 455, 501, and 552 grams per head per day for untreated, NH$_3$, NH$_3$ + H$_2$O, and NH$_3$ + H$_2$O$_2$-treated straws, respectively. The first, second, and fourth values were different from each other ($P$ $< $ 0.01), but the third one was not different from the fourth ($P$ = 0.09). A similar trend was observed in most other nutrient utilization parameters and fermentation characteristics. Intake restriction raised DM digestibility from 56.9% to 58.2% ($P$ = 0.04). Anhydrous ammonia cannot provide alkalinity for the optimal action of hydrogen peroxide.---Métabolisme alimentaire de la paille d'orge traitée à l'am mo niac anhydre et/ou à l'eau oxygénée chez les agnelles. Un témoin et trois traitements de paille d'orge : NH3 (3 % MS), 3 % NH$_3$ après réhydratation de la paille à 15 % d'humidité avec de l'eau, et 3 % NH$_3$ après réhydratation à 15 % d'humidité avec une solution de H$_2$O$_2$ (0,32 % MS) ont été comparés. Ces pailles ont été distribuées, à 8 agnelles fistulées, à deux niveaux d'ingestion (ad libitum et 75 % ad libitum), selon un dispositif en carré latin. Lorsque l'ingestion était à volonté, les traitements ont agi principalement sur l'ingestibilité, et la MS digestible a été de 336, 455, 501, et 552 grammes par tête par jour pour le témoin, les pailles traitées à NH$_3$, NH$_3$ + H$_2$O, et NH$_3$ + H$_2$O$_2$ respectivement. Les première, deuxième, et quatrième valeurs ont été significativement différentes l'une de l'autre ($P$$< $ 0,01) ; alors que la troisième ne l'a pas été de la quatrième ($P$ = 0,09). Une tendance semblable a été observée pour la plupart des autres paramètres de digestion. La digestibilité de la MS est passée, en moyenne, de 56,9 % à 58,2 % avec la restriction de l'ingestion ($P$ = 0,04). L'ammoniac ne peut pas fournir une alcalinité suffisante pour une action optimale de l'eau oxygénée.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.