Affordable Access

Publisher Website

Les détergents et les désinfectants : les risques liés à l’usage médical des biocides (2e partie)

Authors
Journal
Antibiotiques
1294-5501
Publisher
Elsevier
Volume
11
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.1016/j.antib.2009.07.001
Keywords
  • Biocides
  • Résistances
  • Biofilms
  • Resistance
Disciplines
  • Biology
  • Chemistry

Abstract

Résumé Objectifs Évaluer les risques de l’usage des biocides. Les biocides sont des produits largement utilisés dans de nombreuses applications concernant les objets inertes ou la peau. Le marché de ces produits est en constante augmentation et cette diffusion importante dans la population augmente la fréquence de contacts et, de ce fait, influence directement les risques qui leur sont potentiellement liés. Les risques Les risques physiques et chimiques font l’objet de règlementations de plus en plus précises et le respect des consignes de sécurité est un bon moyen de prévention. Le risque biologique est plus difficile à évaluer car l’activité antibactérienne des biocides est liée soit à la molécule principale (ex. : désinfectants), soit à des molécules additionnelles destinées à préserver le produit de contaminations ultérieures (ex. : conservateurs). Mode d’action et risque biologique Certains de ces agents antibactériens peuvent avoir des similarités d’action avec les antibiotiques faisant craindre l’apparition ou l’augmentation de corésistances potentielles entre ces produits. Actuellement, ces corésistances potentielles se mesurent en terme d’augmentation des concentrations minimales inhibitrices (CMI) et non en terme de perte d’efficacité aux doses couramment utilisées. Résistances et survie En revanche, il existe des formes de survie des microorganismes appelées « biofilms » qui, par leurs organisations structurées, sont inaccessibles aux biocides et présentent ainsi un vrai risque aussi bien pour la santé que pour l’environnement.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.