Affordable Access

Publisher Website

UPTON, L. F. S., The Diary and Selected Papers of Chief Justice William Smith, 1784-1793, vol. 2. Toronto, The Champlain Society, 1965. 335 p.

Authors
Journal
Revue d histoire de l Amérique française
0035-2357
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
19
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/302455ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

UPTON, L. F. S., The Diary and Selected Papers of Chief Justice William Smith, 1784-1793, vol. 2. Toronto, The Champlain Society, 1965. 335 p. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Cameron Nish Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 19, n° 1, 1965, p. 145-146. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/302455ar DOI: 10.7202/302455ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 12:05 Ouvrage recensé : UPTON, L. F. S., The Diary and Selected Papers of Chief Justice William Smith, 1784-1793, vol. 2. Toronto, The Champlain Society, 1965. 335 p. LIVRES ET REVUES 145 UPTON, L. F. S., The Diary and selected papers of Chief Justice William Smith, 1784-1793, vol. 2. Toronto, The Champlain Society, 1965, 335 p. Ce deuxième volume de la Champlain Society consacré aux papiers William Smith offre, outre le reste du journal, un choix de documents de caractère privé et public du temps où Smith était en fonction. On pourrait s'attendre, après plusieurs cen- taines de pages de documents, de pouvoir en arriver à porter quelque jugement sur l'homme, surtout lorsque ces documents ont été choisis et présentés avec un soin scrupuleux, comme l'a fait M. Upton. Et pourtant, l'homme et le politic

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.