Affordable Access

Publisher Website

Le dernier voyage, la tragédie de Charlevoix

Authors
Journal
Santé mentale au Québec
0383-6320
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
25
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/013031ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Le dernier voyage, la tragédie de Charlevoix Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Ginette B. Pouliot et Yvon Lefebvre Santé mentale au Québec, vol. 25, n° 1, 2000, p. 210-216. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/013031ar DOI: 10.7202/013031ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 12:43 « Le dernier voyage, la tragédie de Charlevoix » Témoignage Le dernier voyage, la tragédie de Charlevoix Ginette B. Pouliot* P our Saint-Bernard de Beauce, petit village de la MRC de LaNouvelle-Beauce de 2 100 âmes, les 12 et 13 octobre 1997 resteront des dates gravées dans la mémoire collective par un terrible accident où 43 personnes perdirent la vie, lors d’un voyage touristique organisé dans Charlevoix, dans la région de Québec. L’autobus qui les transportait manqua de freins dans une descente abrupte et s’écrasa dans un ravin. Ce fut la consternation dans le village de Saint-Bernard de Beauce, d’où provenaient tous les voyageurs dans cet autobus. Ce village, en grande partie agricole, est un lieu où les « clans » familiaux ont toujours représenté la « force » et l’énergie du village, où les patrimoines se sont quasi toujours légués de père en fils et où le sens de la famille a conservé ses traditio

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Micheline Lachance, Paul-Émile Léger. Le dernier v...

on Études d histoire religieuse Jan 01, 2001

Le dernier voyage d'Alexandre Csoma de Körös (1842...

on Revue française d histoire d o... Jan 01, 1995
More articles like this..