Affordable Access

Un symbole en péril : Entretien avec Pierre Dansereau

Authors
Publisher
Les Éditions Cap-aux-Diamants inc.
Publication Date
Disciplines
  • Ecology
  • Political Science

Abstract

Un symbole en péril : entretien avec Pierre Dansereau Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Yves Beauregard et Alyne LeBel Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, n° 22, 1990, p. 19-21. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/7639ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 17 February 2014 02:37 « Un symbole en péril : entretien avec Pierre Dansereau » UN SYMBOLE EN PERIL Entretien avec Pierre Dansereau Pour son numéro sur le Saint-Laurent, Cap-aux-Diamants a rencontré ce Québécois, de la génération des André Laurendeau, Pierre Trudeau, Gérard Pelletier, que {'Encyclopedia Britannica décrit comme un des spécialistes mondiaux de l'écologie. Récipiendaire de nombreux trophées et prix, celui qui aime à se définir comme l'écologiste aux pieds nus, en référence à son intérêt pour le concret, vient de se mériter le prix Inter-America pour ses travaux. Cap-aux-Diamants lui a demandé s'il était encore possible de sauver le fleuve Saint-Laurent. Propos recueillis par Yves Beauregard et Alyne LeBel* Cap-aux-Diamants - À quand remonte votre intérêt pour le Saint-Laurent? Pierre Dansereau - D'abord, mon père était ingénieur des Travaux publics et dès les années 1922-1925, il était question de canaliser le Saint-Laure

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.