Affordable Access

Publisher Website

Hyperplasies atypiques du sein

Authors
Journal
Gynécologie Obstétrique & Fertilité
1297-9589
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
37
Issue
10
Identifiers
DOI: 10.1016/j.gyobfe.2009.06.006
Keywords
  • Hyperplasie Canalaire Atypique
  • Hyperplasie Lobulaire Atypique
  • Hyperplasie Atypique
  • Cancer Du Sein
  • Néoplasie Lobulaire
  • Carcinome Canalaire In Situ
  • Facteur De Risque
  • Beast Cancer
  • Lobular Neoplasia
  • Atypical Hyperplasia
  • Atypical Ductal Hyperplasia
  • Atypical Lobular Hyperplasia
  • Invasive Cancer Risk
  • Ductal Carcinoma In Situ

Abstract

Résumé Les hyperplasies atypiques représenteraient 4 % des pathologies bénignes du sein. Il existe deux grands types d’hyperplasies atypiques : les hyperplasies canalaires atypiques (HCA) et les hyperplasies lobulaires atypiques. À part, les métaplasies cylindriques atypiques. Elles correspondraient à un stade précoce dans le développement de certains carcinomes in situ de bas grade et de certains cancers invasifs. L’hyperplasie atypique appartient aux lésions bénignes avec risque carcinologique intermédiaire. Ce risque doit intégrer les antécédents personnels et familiaux de la patiente. La présence d’hyperplasie atypique doit faire craindre l’existence d’une lésion plus agressive concomitante qui dans le cadre des HCA est situé à proximité du foyer d’hyperplasie. Lorsqu’une hyperplasie atypique est mise en évidence sur une biopsie, une exérèse est recommandée ce d’autant qu’il s’agit d’une HCA. Une surveillance régulière à long terme est également conseillée.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.