Affordable Access

Patrick Imbert ou la Prose de la mémoire à venir. Patrick Imbert, Réincarnations, Gatineau, Éditions Vents d’Ouest, collection « Azimuts/Roman », 2004, 156 pages

Authors
Publisher
Les Éditions l'Interligne
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Patrick Imbert ou la Prose de la mémoire à venir / Patrick Imbert, Réincarnations, Gatineau, Éditions Vents d’Ouest, collection « Azimuts/Roman », 2004, 156 pages Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Stéphane Girard Liaison, n° 126, 2005, p. 55. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/41230ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 10:24 « Patrick Imbert ou la Prose de la mémoire à venir » Ouvrage recensé : Patrick Imbert, Réincarnations, Gatineau, Éditions Vents d’Ouest, collection « Azimuts/Roman », 2004, 156 pages L I V R E S L I A I S O N N" 126 Patrick Imbert, ou LA PROSE DE LA MÉMOIRE À VENIR Stéphane GIRARD PATRICK IMBERT, PROFESSEUR à l'Université d'Ottawa, s'intéresse, dans ses recherches scientifiques, aux questions touchant ce qu'il appelle l'« interculturel » de même qu'aux effets de la mondialisation, notamment, sur les cul- tures d'Amérique latine. Transit (Editions Vents d'Ouest, 2001), un premier roman qui s'était d'ailleurs retrouvé en lice pour le Prix des lecteurs Radio-Canada 2001, abor- dait, dans une perspective toute fictive, ces rapports entre le global - bref : le monolithisme de la culture tel qu'im- posé par l'impérialisme américain - et les identités plus

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.