Affordable Access

Publisher Website

SFP PC-53 - Enfants hospitalisés pour bronchiolite sévère : facteurs prédictifs d’échec de VNI

Authors
Journal
Archives de Pédiatrie
0929-693X
Publisher
Elsevier
Identifiers
DOI: 10.1016/s0929-693x(14)72203-1
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Objectifs Identifier des critères clinico-biologiques d’échec de VNI chez des enfants atteints de bronchiolite sévère et analyser leur évolution à court terme en fonction de la stratégie ventilatoire. Matériel et méthodes Étude prospective observationnelle incluant les enfants de moins de 2 ans admis pour bronchiolite avec recours à une ventilation dans les services de réanimation pédiatrique de la région Centre (CHRU de Tours et CHR d’Orléans). Résultats 115 enfants ont été inclus au cours de 2 hivers (2011–2012, 2012–2013) : 65 ont été ventilés en VNI seule, 31 en VNI puis en ventilation invasive (VI), 19 en VI d’emblée. Le groupe échec de VNI présentait un score de gravité plus élevé (p=0,044), un poids plus faible à l’admission (p=0,026), une non-diminution de la capnie (p=0,0007) et une non-amélioration du pH (p=0,004) dans les premières heures de ventilation par rapport au groupe VNI seule. Leur séjour hospitalier était plus long (p<0,0001) et leur taux de pneumopathies acquises plus important (p=0,014). Conclusions L’essai précoce de la VNI est primordial mais associé à une réévaluation dès la première heure pour distinguer les répondeurs ou non à cette technique. La mise en place d’un protocole régional de prise en charge des bronchiolites sévères est essentielle.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.