Affordable Access

Publisher Website

Évaluation de la profondeur de la sédation en neuroréanimation : les scores cliniques, les méthodes électrophysiologiques et le BIS

Authors
Publisher
Elsevier SAS
Publication Date
Volume
23
Issue
5
Identifiers
DOI: 10.1016/j.annfar.2004.03.003
Keywords
  • Sédation
  • Méthodes électrophysiologiques
  • Bis
  • Neuroréanimation
  • Sedation
  • Electrophysiological Methods
  • Neurocritical Care
Disciplines
  • Physics

Abstract

Résumé La sédation a pour objectif principal d'assurer la sécurité et le confort, et l'analgésie des patients intubés et ventilés en réanimation. L'administration d'agents pharmacologiques doit éviter en permanence un niveau de sédation trop profond susceptible d'accroître la morbidité par le biais d'une augmentation de la durée de ventilation mécanique. De même, une sédation trop légère expose à des accidents mettant en jeu le pronostic vital ou fonctionnel grave. Plusieurs échelles de mesure cliniques permettent de mesurer à intervalles réguliers le niveau de sédation (conscience du patient et la tolérance de celui-ci à l'environnement de réanimation). Aucun moniteur électrophysiologique (BIS) n'a fait la preuve de sa fiabilité en matière de mesure de la profondeur de la sédation. La présence de lésions cérébrales rend ininterprétable la mesure du niveau de sédation des patients de réanimation. La mesure du score de Glasgow, exclusivement axé sur la conscience, est la seule recommandation possible en neuroréanimation à l'heure actuelle.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.