Affordable Access

Publisher Website

Rachid Amirou, Imaginaire du tourisme culturel. Paris, Presses Universitaires de France, 2000, 155 p., bibliogr., index.

Authors
Publisher
Département d’anthropologie de l’Université Laval
Publication Date
Volume
26
Identifiers
DOI: 10.7202/007088ar
Disciplines
  • Political Science
  • Social Sciences

Abstract

Rachid Amirou, Imaginaire du tourisme culturel. Paris, Presses Universitaires de France, 2000, 155 p., bibliogr., index. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Aude-Annabelle Canesse Anthropologie et Sociétés, vol. 26, n° 2-3, 2002, p. 307-308. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/007088ar DOI: 10.7202/007088ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 09:30 Ouvrage recensé : Rachid AMIROU, Imaginaire du tourisme culturel. Paris, Presses Universitaires de France, 2000, 155 p., bibliogr., index. Comptes rendus 307 Rachid AMIROU, Imaginaire du tourisme culturel. Paris, Presses Universitaires de France, 2000, 155 p., bibliogr., index. Après avoir écrit Imaginaire touristique et sociabilités du voyage (1995), et s’être intéressé au tourisme local (Amirou et Bachimon 2000), Rachid Amirou livre dans cet Imaginaire du tourisme culturel ses dernières recherches en sociologie du tourisme, son domaine de prédilection. L’objet principal est de penser d’un côté la mise en patrimoine et ses présupposés théoriques, et de l’autre interroger la mise en tourisme de ce patrimoine, et ses dérives. S’inscrivant dans le courant de Gilbert Durand, il analyse ici le « trajet anthropo- logique » qui s’e

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.